Un trio qui traverse le temps en toute indépendance

L’AUC – acronyme de la locution latine Ad Urbe Condita, depuis la fondation de la ville –, est dirigée par ses trois associés fondateurs, François Decoster, Djamel Klouche et Caroline Poulin, amis et complices depuis 25 ans que dure leur collaboration… Une aventure collective qui leur a valu l’attribution du Grand Prix de l’Urbanisme 2021. Nous le verrons, leurs convictions les ont souvent amenés à répondre à des questions qu’on ne leur avait pas posées, à s’intéresser à des territoires plus vastes que ceux dont on leur proposait d’envisager l’avenir et à créer de toutes pièces des concepts opérationnels.

Propos recueillis par Marc Lemonier.

N°213 : Un trio qui traverse le temps en toute indépendance – Interview de François Decoster Djamel Klouche et Caroline Poulin

Jacqueline Osty, paysagiste et humaniste

Le jury international, réuni par le ministère en charge de l’aménagement, a élu en juillet dernier Jacqueline Osty Grand Prix de l’urbanisme 2020. Deux fois Grand Prix national du paysage en 2005 et 2018, la lauréate retrace ici un itinéraire professionnel riche en rencontres et projets innovants. Des lieux de vie où la poésie est “source d’émerveillement pour les usagers”.

Propos recueillis par Marc Lemonier

N°210 : Jacqueline Osty, paysagiste et humaniste

Les riches heures de Pierre Veltz

L’économiste et sociologue Pierre Veltz, Grand Prix de l’urbanisme 2017, a toujours mené de front plusieurs carrières, passant de l’enseignement à la maîtrise d’ouvrage, de la recherche à l’exercice de responsabilités dans de prestigieuses structures associées aux grands projets de ces dernières décennies. Tout au long de sa vie professionnelle, il a publié régulièrement des ouvrages qui interrogent citoyens et gouvernants sur les grands problèmes de l’heure, mondialisation, désindustrialisation, métropolisation…
Il revient ici sur son parcours, tout en rappelant quels furent son rôle et ses engagements, professionnels et intellectuels, dans l’univers de l’aménagement et de l’urbanisme qui lui rend hommage aujourd’hui.

Propos recueillis par Marc Lemonier.

N° 201 : Les riches heures de Pierre Veltz