Jacqueline Osty, paysagiste et humaniste

Le jury international, réuni par le ministère en charge de l’aménagement, a élu en juillet dernier Jacqueline Osty Grand Prix de l’urbanisme 2020. Deux fois Grand Prix national du paysage en 2005 et 2018, la lauréate retrace ici un itinéraire professionnel riche en rencontres et projets innovants. Des lieux de vie où la poésie est « source d’émerveillement pour les usagers ».

Propos recueillis par Marc Lemonier

N°210 : Jacqueline Osty, paysagiste et humaniste


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.